A qui s'adresse la psychothérapie ?

 

Toute personne, quel que soit son age , son milieu social, ses difficultés peut entreprendre une psychothérapie.

Les difficultés rencontrées peuvent être psychologiques, relationnelles, sexuelles, comportementales, somatiques ou organiques.

 

 

Qu'est-ce qu'une psychothérapie ?

 

Le titre de psychothérapeute est réglementé depuis quelques années en France. Il est délivré aux psychologues cliniciens et aux psychiatres du fait de leur formation théorique et clinique solide. Les autres praticiens peuvent y prétendre en complétant leur formation.

La psychothérapie est une technique de soin pour aider une personne à résoudre ses problèmes. Il n'existe pas une mais des psychothérapies, la pratique, le positionnement du psychothérapeute et les effets  recherchés sont fonction  de l'orientation théorique du professionnel.  Les principales approches sont la psychanalyse, les thérapies cognitivo-comportementales, les thérapies systémiques.

 

 

La psychothérapie au RPH

 

La psychothérapie permet au patient de savoir ce qui le fait souffrir et de se dégager des fonctionnements dans lesquels il est pris et qui ne lui conviennent plus.

 

Un symptôme psychique ou somatique est la trace que quelque chose s'est figé. C'est à partir de la parole que s'engage un travail  thérapeutique dont le but est l'expression d'un désir davantage assumé. La démarche conduit à mettre à jour les aspects cachés et méconnus de soi-même et à les accepter.

C'est à la fois un processus de transformation  et un apaisement de la souffrance, un cheminement vers la confiance en soi et l'ouverture aux autres.

 

Dans l'espace neutre du cabinet, le patient vient déposer, s'interroger, remettre en question, faire émerger ses émotions sans tabou, sans non-dit.

Une prise de conscience s'opère. Le patient fait des liens entre son passé et sa souffrance actuelle, repère des répétitions, des intrications familiales compliquées, des secrets de famille. Il trouve une adresse en la personne du psychothérapeute.

C'est  en accédant à un bout de savoir sur soi-même que se produit un apaisement durable de la souffrance.

 

 

Quelle est la durée  d'une psychothérapie ?

 

C'est une question à laquelle il est difficile de répondre car chacun à une temporalité différente et les raisons de consulter le sont également.

 

Il faut se donner du temps pour résoudre un problème qui fait souffrir. Les éléments de résistances qui apparaissent au cours de la psychothérapie sont aussi à prendre en compte. La psychothérapie est comme une traversée maritime dont on ne connaît ni la destination, ni la durée.

Le travail avec un psychothérapeute proposant des thérapies brèves, par exemple, est centré sur la disparition du symptôme. Cependant les causes qui en sont à l'origine ne sont pas traitées. Le symptôme va réapparaître ou se déplacer et pourra  prendre la forme  d'une déprime ou de troubles du sommeil.

 

En psychanalyse, le symptôme a un sens, une raison d’être là. Il naît d'un conflit psychique. Il n'y a pas de raison de le supprimer d’emblée, il protège d'une souffrance. La psychanalyse prend du temps et produit des effets durables.

 

 

Coût d'une psychothérapie ?

 

Selon mes convictions humanistes et ma déontologie, alliées à l’éthique de la CPP, le tarif des consultations est fonction des moyens financiers des patients.

En fonction de la situation de chacun, un tarif juste est établi ensemble. Il faut que cela coûte, tout en restant raisonnable et supportable dans la durée.

 




Je vous reçois sur rendez-vous:

14 passage briare

75009  Paris

 

Tél: 06 45 94 38 35